Astuces pour soulager l’anxiété

L’anxiété est un état résultant de la peur, instantanée ou durable. Chaque être humaine est sujet à l’anxiété à un moment donné de sa vie. Elle peut être passagère et ne durer que quelques secondes, elle peut devenir chronique et être présente en permanance, elle peut également survenir en pic plus ou moins intense, ce que l’on défini comme une crise d’angoisse.

Il existe des outils pour réguler une angoisse, en voici quelques-uns :

EXTERIORISER
Extérioriser son stress est une très bonne technique pour s’en débarasser. Pour éxtérioriser une angoisse, il faut commencer par admettre que l’on est angoissé et c’est déjà un bon début. Ensuite, extérioriser permet de faire sortir ce que l’on a à l’intérieur. Il y a différentes façons de faire : écrire sur une feuille ce qui nous angoisse dans l’instant présent et comment on se sent vis à vis de cette angoisse, en parler à un proche ou un thérapeute, s’écrire une lettre, répéter une phrase significative à voix haute, par exemple « j’admets que je suis anxieux et je me libère de cette angoisse » et pour les plus créatifs, pourquoi ne pas composer une chanson ou écrire un poème pour décrire votre angoisse ? Vous pourriez faire de cette terrible anxiété un chef-d’oeuvre 😉

LE MOUVEMENT
C’est bien connu, l’exercice physique est un bon réducteur de stress car il permet de sécréter des endorphines, ce qui procure un sentiment de bien-être. Peu importe l’activité : yoga, fitness, course à pied, natation, le corps  réagit de la même façon. Si vous avez une angoisse mais que vous n’avez pas le temps de faire une séance de sport, sautez sur place. Vous avez bien lu : sautez sur place !Résultat de recherche d'images pour "gif excitation"
Le simple fait de sauter sécrète des endorphines. Ce serait également un moyen d’évacuer du corps les mauvaises énergies ; et les angoisses sont créatrices de mauvaises énergies. Dernier point non négligeable, sauter sur place vous fait vous sentir ridicule, du coup, vous riez tout seul, et ça fait du bien !

WONDER WOMAN
Cette technique consiste à adopter la posture de wonder woman : les jambes plus larges que le bassin, les poings sur les hanches, le regard fixé légèrement plus haut que l’horizon. Je sais que là vous ne prenez plus cet article au sérieux, mais lisez encore un peu…
Pour être honnête, j’ai découvert cette technique pour la première fois dans Grey’s Anatomy. Je me suis dit que si le Dr Amélia Shepherd le dit, c’est sûrement vrai, mais j’ai quand même fait des recherches à ce sujet et selon le pharmacien Ngub Nding c’est véridique. Cette position modifierait le taux de sécréations hormonales en diminuant le taux de cortisol (hormone sécrétée par le stress).
Notre posture a également un impact sur notre état d’esprit. L’experte en langage corporel Amy Cuddy a méne une étude en 2012, au sujet de nos postures. Selon elle, une posture maintenue pendant 2 minutes affecte la façon dont nous nous percevons et dont nous nous sentons, elle augmente également le taux de testostérone de 20% (hormone de l’humeur et du sentiment de puissance). Conclusion, la « wonder woman pose » augmenterait la confiance en soi, l’assurance et le sentiment de pouvoir. Convaincu ?

Image associée

CHANTER
Le chant peut être très curatif, c’est une forme de thérapie. Il est également régulateur d’hormones et de stress. En effet, lorsque vous chantez (notamment la bouche fermée) vous activez la glande maitresse du système endocrinien, la glande pituitaire. Le chant fait vibrer la boîte cranienne et la glande maitresse. Lorsque cette glande vibre, cela signifie pour elle que tout va bien, elle envoie donc un message de bien-être à toutes les glandes du corps qui vont envoyer ce même messages aux organes, aux méridiens,aux mucles et aux cellules. A chaque chanson chantonnée, vous diminuez le taux de cortisol et vous sécrétez de l’endorphine et de l’ocytocine. De plus, chanter vous oblige à réguler votre souffle, et la respiration est l’outil primordial pour calmer une angoisse.

 

LA RESPIRATION

Evidemment, elle est partout cette respiration. C’est le meilleure remèdre contre une crise d’angoisse. J’aime comparer la respiration à un bouton d’urgence de la machine qu’est notre corps. Avez vous remarqué que la première chose qui se modifie lorsque l’on a peur ou que l’on panique est la respiration ? Elle se bloque ou elle accélère. Il parait logique que pour inverser le processus de peur, il faille modifier la respiration. Le contrôle du souffle enclanche un mécanisme automatique dans le corps humain, il bascule votre système nerveux sympatique (l’agitation) vers le système nerveux para-sympathique (le calme) et va donc envoyer un message à votre système endocrinien ce qui va réguler les hormones du corps et ralentir le rythme cardiaque. Si vous êtes sujet aux crises d’angoisse, le premier réflexe est d’adopter une respiration contrôlée en ralentissant le plus possible la respiration, peu importe la technique : par le nez, la bouche, le ventre, la cage thoracique. Controlez le débit du souffle.

 

En cas d’angoisses sévères, consultez un médecin, un thérapeute ou composez l’un des numéros suivants :
SOS angoisse : 0890 077 402
SOS détresse : 0890 076 571

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s